Société

Plus de 250.000 migrants et réfugiés ont traversé en 7 mois, la Jungle du Darien

RÉALITÉ INFO, le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Plus d’un quart de million de personnes ont effectué le périlleux voyage traversant la jungle du bouchon du Darien de janvier au 31 juillet 2023, a indiqué mercredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), préconisant une approche régionale concertée pour répondre aux besoins humanitaires et de protection de cette population en déplacement.

Selon l’OIM, ce chiffre équivaut au nombre total de personnes qui ont traversé la jungle du Darien, entre le Panama et la Colombie, pour rejoindre le nord du continent pendant toute l’année 2022, qui était jusqu’alors le plus élevé de l’histoire.

Plus de la moitié sont des Vénézuéliens, tandis que le flux en provenance d’autres pays en dehors de la région augmente.

Face à ces déplacements massifs de population, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont exhorté les pays de la région à adopter une approche globale, régionale et collaborative pour répondre aux besoins humanitaires et de protection des personnes en déplacement en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Si la majorité des migrants et des réfugiés sont originaires de la région, un nombre croissant d’entre eux viennent de pays très éloignés. Les données ventilées indiquent que la majorité des migrants et des réfugiés, soit 55%, sont des ressortissants vénézuéliens, suivis des Haïtiens et des Équatoriens, avec 14% chacun, ainsi que des Chinois, des Colombiens et des enfants d’Haïtiens nés au Chili et au Brésil. Il y a également des personnes originaires d’Afghanistan, du Népal et du Pérou, entre autres lieux d’origine.

Les agences des Nations Unies soulignent que les personnes qui risquent un voyage aussi dangereux sont très vulnérables et ont besoin d’un soutien et d’une assistance vitale.

Selon le HCR et l’OIM, cette augmentation des flux de migrants et réfugiés prouve qu’il est impératif d’élargir les voies de migration régulières afin de protéger la vie et les droits des migrants vulnérables.

Les deux agences ont ainsi également appelé à renforcer les systèmes de détermination du statut de réfugié et à trouver des alternatives de protection dans la région, tout en continuant à travailler pour assurer la stabilité dans les pays d’origine, de destination et de retour dans les Amériques.

Le Directeur du HCR pour le continent, José Samaniego, a expliqué qu’une variété de facteurs interconnectés, allant de l’accès limité aux droits fondamentaux et aux services essentiels à l’impact de la violence et de l’insécurité, continue de pousser les gens dans des situations de déplacement.

Dans une déclaration commune, le HCR et l’OIM ont fait valoir que le grand nombre de passages met en évidence la nécessité d’une réponse au phénomène migratoire au niveau de l’hémisphère. 

Il est essentiel d’unir les efforts au niveau régional et dans les pays d’origine pour s’attaquer aux causes profondes des déplacements forcés et de la migration irrégulière, ont-ils déclaré, ajoutant que cela nécessite une plus grande solidarité, une coopération internationale et une responsabilité partagée de la part de la communauté internationale.

RÉALITÉ INFO « RETI »

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RT-INFO), est un média en ligne Haïtien ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RT-INFO" Le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
YouTube
Instagram