International

États-Unis: les migrants toujours plus nombreux à la frontière avec le Mexique

Le chemin qui mèneà des informations sûres et vérifiées

Les migrants continuent d’arriver à la frontière ultra protégée entre les États-Unis et le Mexique, tandis que la police des frontières a arrêté plus d’1,8 million de passages à sa frontière sur l’année fiscale 2023. Des milliers de personnes fuyant leur pays sont arrivées ces derniers jours à divers postes-frontières du Texas. En août, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient mettre en place un programme d’aide aux réfugiés. Le mois dernier, 232 972 migrants ont passé la frontière sud, un chiffre en hausse par rapport aux mois précédents, a rapporté RFI.

Le nombre de personnes migrantes sur les routes et dans le nord du Mexique atteint des records selon l’Organisation internationale de la migration. Depuis l’été, la quantité de personnes arrêtées par la patrouille frontalière américaine ne cesse d’augmenter avec une explosion en août. Tous les chiffres sont à la hausse et augmentent la pression à la frontière – la semaine dernière, les autorités américaines ont décidé de fermer l’Eagle Pass, le pont qui relie la ville de Piedras Negras dans l’État de Coahuila et le Texas. Le Mexique est un lieu de départ, mais aussi de passage, alors les flux migratoires augmentent à l’intérieur du pays. A la frontière sud, on estime qu’environ 6 000 personnes entrent sur le territoire mexicain chaque jour. Les services mexicains de demande d’asile sont absolument débordés. Et sur les routes, les migrants font tout ce qu’ils peuvent pour aller au nord. À tel point que la semaine dernière la principale compagnie ferroviaire du Mexique a cessé une partie de ses activités à cause des milliers de personnes qui se risquaient à monter dans les wagons de marchandise.

La fin du « titre 42 », une mesure mise en place pendant la pandémie crée un appel d’air qui explique cette nouvelle vague migratoire. L’usage, désormais, du « titre 8 » pour accorder ou non l’asile, bien que très restrictif ne freine pas du tout l’afflux de migrants. L’insécurité, la violence et la précarité sont les principaux facteurs qui motivent les personnes à abandonner leur pays selon les données de l’Organisation internationale de la migration. Après la pandémie, les économies nationales de plusieurs pays d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud sont à genoux, la criminalité explose, et les gens prennent décision de partir. L’immense majorité ne conçoit pas de retourner un jour dans son pays d’origine.

Devant cette urgence, les États-Unis répondent par des solutions militaires. Le département de la sécurité américaine a annoncé le déploiement de 800 éléments à la frontière pour renforcer les 2 500 soldats de la garde nationale déjà présents. De son côté le Mexique s’est accordé avec la compagnie de train et les autorités américaines pour augmenter le nombre de retours dans le pays d’origine et tenter de diminuer la pression à la frontière. Mais ce qu’il manque c’est une réponse globale sur les causes profondes du problème. C’est d’ailleurs l’appel lancé vendredi dernier par la ministre mexicaine des affaires étrangère à l’ONU. Elle engage les pays à faire des efforts pour réduire les inégalités entre les frontières et considérer cette crise comme une crise humanitaire. La frontière terrestre entre les États-Unis et le Mexique est la plus meurtrière de la planète, et ceux qui passent par le Río Grande courent le péril de la noyade. Rien que la semaine dernières deux personnes ont été retrouvées mortes dans les eaux, dont un enfant de trois ans.

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RT-INFO), est un média en ligne Haïtien ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RT-INFO" Le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
YouTube
Instagram