Sécurité/Insécurité

Haiti: Jimmy Chérizier alias « Barbecue » promet de combattre toute force armée internationale si elle commettait des abus en Haïti

RÉALITÉ INFO, le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

L’ex policier Jimmy Chérizier alias Barbecue chef du groupe armé dénommé (G9), lors d’une rencontre avec des médias en ligne mercredi 16 août 2023, promet de combattre toute force armée internationale déployée en Haïti si cette dernière commettait des abus dans le pays.

Lors de cette interview « Barbecue » demande la population de se soulever contre le gouvernement Ariel Henry.
Le premier ministre Ariel Henry, qui dirige Haïti depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse en juillet 2021, fait pression depuis octobre pour le déploiement d’une force armée étrangère afin de lutter contre les puissants gangs qui, selon les estimations, contrôlent désormais 80 % de la capitale, Port-au-Prince.

Fin juillet, le Kenya, pays africain, a proposé de diriger une force multinationale. Les États-Unis ont aussi mentionné au début du mois qu’ils présenteraient une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies afin d’autoriser une mission multinationale ne relevant pas des Nations unies.

Chérizier a déclaré qu’il accueillerait favorablement une force étrangère si elle arrêtait le premier ministre et les personnes qu’il décrit comme des politiciens corrompus et des policiers locaux qui vendraient des munitions et des armes à feu dans les bidonvilles d’Haïti.

« Si la force étrangère vient aider et assurer la sécurité pour que la vie reprenne, nous applaudirons aussi », a-t-il soutenu.

Chérizier a toutefois dit que les Haïtiens se soulèveraient si une force internationale répétait les actions des précédents soldats de la paix de l’ONU, notamment en commettant des abus sexuels et en introduisant par inadvertance le choléra dans les sources d’eau.

« Nous nous battrons contre eux jusqu’à notre dernier souffle, a-t-il mentionné. Ce sera un combat du peuple haïtien pour sauver la dignité de notre pays. »

Chérizier, qui a été accusé par les autorités d’avoir orchestré plusieurs massacres au cours des dernières années et d’avoir organisé l’an dernier un blocus des carburants qui a paralysé Haïti pendant près de deux mois, a indiqué que le groupe qu’il dirige, Famille G9 et alliés, n’est plus en guerre avec un autre groupe connu sous le nom de G-Pep.

« Nous ne faisons plus qu’un, a-t-il déclaré. Nous aimons beaucoup la vie. »

Chérizier est le seul Haïtien visé par des sanctions de l’ONU, le Conseil de sécurité ayant déclaré qu’il « a commis des actes menaçant la paix, la sécurité et la stabilité d’Haïti ».

D’un autre côté, Jimmy Chérizier a demandé au ministère de l’Éducation de rouvrir les écoles de Cité Soleil et d’autres bidonvilles qui ont été fermés en raison des viols et des meurtres perpétrés par les bandes armées. La violence a déplacé près de 200 000 Haïtiens dont les maisons ont été incendiées par les gangs.

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RT-INFO), est un média en ligne Haïtien ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RT-INFO" Le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
YouTube
Instagram