Société

Lettre ouverte de l’Alliance des Universités d’Haïti au président de l’Assemblée Générale de l’ONU

RÉALITÉ INFO,le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Lettre ouverte de l’Alliance des Universités d’Haïti au président de l’Assemblée Générale de l’ONU

À: M. Francis Dennis,
Président de l’Assemblée Générale de l’ONU

Monsieur le Président,

La Communauté Universitaire Haïtienne rejette d’un revers de main votre dernière
déclaration faisant croire que le PM de facto d’Haïti, Ariel Henry, bénéficie du soutien total de la
communauté internationale pour superviser le processus électoral à venir.

Parlez-vous des cascades de sélections de cette entité comme ça a toujours été le cas, et
qui, fort malheureusement, ont toujours généré une instabilité politique à n’en plus finir ou des
élections transparentes, crédibles et démocratiques en Haïti?
Ainsi, votre dernière déclaration non seulement entrave de fait les enquêtes du Juge
Walther Wesser Voltaire qui voulait interroger Monsieur Ariel Henry comme suspect potentiel
dans le cadre de l’assassinat crapuleux du président Jovenel Moïse, mais encore, elle laisse
comprendre à quel point cette dite communauté porte visiblement en elle des germes d’une
complicité effarante dans cette sale affaire comme une nouvelle giffle à ce pauvre peuple haïtien
toujours assoifé d’un sort meilleur.
Pour mémoire, Monsieur le Président de l’Assemblée Générale de l’ONU, le peuple
haïtien vit une situation chaotique et infra-humaine engendrant le dysfonctionnement du pays
surtout avec armes de guerre provenant des États-Unis au profit des gangs armés.

Fort de cela, la Communauté Universitaire Haïtienne et le peuple haïtien, Monsieur le
Président de l’Assemblée Générale de l’ONU, estiment que la solution qui s’impose en pareille
occurrence c’est l’élection d’un nouveau président, des parlementaires, y compris des élus locaux
sur la base d’un consensus national entre les acteurs haïtiens dans la perspective d’une transition
inclusive sans votre PM de facto.
En outre, l’imposition de cette communauté internationale, comme toujours, n’a jamais
encouragé la démocratie et la stabilité en Haïti. C’est un mode de procédé dont nous souffrons
visiblement et horriblement les néfastes retombées. En effet, nous devons vous dire carrément
que votre décision dictée à la nation haïtienne, si nous l’acceptons, ne pourra que prolonger le
chaos qui y sévit depuis plusieurs années.

En terme de rappel, Monsieur le président de l’Assemblée Générale de l’ONU, le PM de
facto, Ariel Henry, a été installé sous l’impulsion de la communauté internationale en dehors de
toutes normes constitutionnelles. Monsieur Ariel Henry n’a pas respecté les Accords des 11
septembre 2021 et 21 décembre 2022. Rappelons que le dernier prendra fin le 07 février 2024 en
l’absence de la réalisation des élections générales qui pourtant en faisait partie.
Le même Ariel Henry, au nom des principes républicains si chers aux Nations Unies et
aux nations civilisées, aurait dû se mettre à la disposition de la Justice haïtienne et démissionner
de son poste en attendant que la Justice haïtienne le blanchisse ou le condamne pour les soupçons qui pèsent sur lui concernant l’assassinat du feu Président Jovenel Moïse. Il en est de même pour
certains ministres de son gouvernement épinglés dans les rapports de l’Unité de Lutte Contre la
Corruption (ULCC) pour causes de corruption.

Il est clair, Monsieur le Président de l’Assemblée
Générale, qu’Haiti est le dindon de la farce que les Nations Unies, Organisation placée sous votre
magister éclairé, est en plein déficit de crédibilité. La Communauté Universitaire Haïtienne
entend se distancer de cette farce. Elle en appelle à un sursaut collectif de tous les haïtiens
conséquents pour le recouvrement de la souveraineté nationale et le renforcement de l’État de
droit en Haïti.
Voilà qu’en guise du rôle de facilitation dans la crise haïtienne cette prestigieuse instance
qu’est l’Assemblée Générale de l’ONU s’érige en deus ex machina dictant aux nationaux sa
propre solution en porte à faux avec les principes sacro-saints de non-ingérence consignés dans
sa Charte même.

En ce qui a trait à l’insécurité généralisée et la fédération des gangs armés sous les regards
passifs et complices de la communauté internationale, la Communauté Universitaire Haïtienne ne
vote pas en faveur des soldats étrangers pour résoudre ce problème. Elle appuie toutes démarches
visant à renforcer la capacité de nos trois mille (3000) soldats haïtiens et des policiers dans des
unités spécialisées en les dotant des munitions, des équipements et des moyens afin de rétablir la
paix dans un délai record en Haïti.
En conséquence, Monsieur le Président de l’Assemblée Générale de l’ONU, le prochain
accord ne devra pas être l’émanation de votre communauté mais la résultante d’un consensus
national susceptible d’aboutir à une vraie transition démocratique sans le PM de facto Ariel
Henry.

Convaincu que nos démarches, déjà appréciées à leur juste valeur, retiendront
indiscutablement toute votre attention, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de
l’Assemblée Générale de l’ONU, l’expression de nos hautes considérations.
CC: Au Haut Commissariat des Nations Unies.

Dr B.D.G. Junior CHÉRÉLUS, Ph.D
Président de l’AUH/ Recteur de l’ISSEPJ
Port-au-Prince, Haiti
+509 40203613/ 4695-9824
Email: cherelusjunior13@yahoo.com

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RT-INFO), est un média en ligne Haïtien ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RT-INFO" Le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
YouTube
Instagram