Politique

Lettre ouverte au CPT et au Gouvernement

Le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Sous couvert de cette lettre, l’Association des Citoyens pour la Protection Efficace des
Consommateurs (ACPEC) prend acte et salue les diligences du Conseil Présidentiel de
Transition (CPT) pour aboutir à l’installation du gouvernement CONILLE qui, à première vue,
prône une nouvelle ère sur notre société.

Elle se joint à l’idée d’assurer, via une politique saine et équitable, le bien-être socio-économique
de tous les haïtiens indépendamment de leurs conditions et origines sociales.
Cependant, il est de règle ou de toute évidence que le respect des droits des consommateurs et
l’Etat de droit sont insécables. Il va sans dire que le respect desdits droits reste et est encore de
tous les discours, courtisé par les medias et les gouvernements de tous bords qui vous ont
précédé. Il faut dire que beaucoup d’encre et de discours même plus éloquents que les vôtres font
plus d’une fois, la une de l’actualité. Pourtant la violation des droits du consommateur ne fait
qu’amplifier. Cet état de fait traduit, avec une pointe d’humour, la triste réalité que défaut ne
cesse d’octroyer quotidiennement contre le peuple haïtien, notamment le consommateur
vulnérable bien que des batteries d’avocats de tout acabit prétendent assurer ses défenses sans
être constitués. De ce fait, l’ACPEC pointe du droit les consommateurs en difficulté ; et veut
savoir si vous avez concrètement en vue ceux qui peinent avec des produits et services de qualité
médiocre et in fine ne parviennent pas à satisfaire leurs besoins sociaux de base ? Pensez-vous
aux respects des droits des consommateurs en Haïti ?
Nonobstant, les discours éloquents et même plus éloquents de vos prédécesseurs, notre confiance
placée en vous, notre patriotisme et l’optimisme qui nous caractérise nous contraignent de
cultiver l’espérance. Toutefois, la gravité de la situation des consommateurs nous pousse à vous
faire remarquer que le temps n’est pas seulement au constat ; mais aussi et surtout à l’acte.

La
protection des consommateurs ne doit plus être simplement l’objet de discours ou de débat : Elle
s’impose aujourd’hui comme sujet d’action en Haïti face à la violation systématique des droits
des consommateurs.
La montée vertigineuse des prix des produits de première nécessité, les propriétaires des banques
qui ne respectent plus les droits des clients, la DCQPC (Direction de Contrôle de Qualité et de
la Protection du Consommateur) qui ne fonctionne quasiment pas, les compagnies de téléphonie
mobile qui règnent en Maître et Seigneur sans le moindre respect des normes régissant la matière
et enfin, le dysfonctionnement de la Justice qui engendre toutes sortes de violation en H

Mesdames, messieurs les membres du CPT et le Chef du gouvernement vous avez trouvé la
bénédiction de l’internationale, spécialement les Etats-Unis d’Amérique et d’un consensus
politique en dehors de toutes normes constitutionnelles et institutionnelles de la République.
ACPEC est consciente des contraintes internationales qui pèsent sur vous, mais souvenez-vous
que les autorités américaines ne travaillent que pour le bien-être des américains et la gloire des
Etats-Unis. C’est pourquoi ils sont ce qu’ils sont maintenant. Protéger les consommateurs, c’est
un investissement rentable pour l’avenir de notre société. Ce sont aussi des coûts évités demain à
la collectivité.

Mesdames, messieurs les membres du CPT et le Chef du gouvernement, vous avez accédé à
ces fonctions non pour continuer à servir et plaire aux autorités des Etats-Unis comme le
faisaient vos prédécesseurs, mais pour pallier les problèmes cruciaux qui rongent les plus
vulnérables de la société haïtienne.
D’ores et déjà ACPEC a eu l’occasion de se référer aux observations de Victor HUGO : Vous ne
ferez rien tant que les droits des consommateurs sont continués à violer en Haïti ! Tant que le
prix des produits pétroliers est plus que 300 gourdes ! Tant que le prix des trajets n’est pas
respecté par les propriétaires des autobus assurant le transport en commun ! Vous ne ferez rien
du tout tant que les familles haïtiennes ne peuvent pas satisfaire leurs besoins sociaux de base !
Tant que les propriétaires des banques continuent à restreindre le montant des retraits en dollars
américains ! Tant que les bénéficiaires des transferts venus de l’étranger ne reçoivent pas le
montant en dollars américains ! Vous ne ferez rien, rien du tout tant que la population ne peut
circuler librement dans le pays ! Tant qu’il n’y a pas des inspecteurs éparpillés sur tout le
territoire national pour inspecter la qualité des produits sur le marché haïtien et pour faire
respecter les droits des consommateurs en Haïti.

Sans l’intervention significative et multiforme dans ce domaine vital, le pire est à envisager.
Mesdames, messieurs les membres du CPT et le Chef du gouvernement, il incombe à votre
administration de prendre toutes les dispositions nécessaires pour soulager la misère des
consommateurs et faire renaître la fierté du peuple haïtien tant à l’échelle nationale que celle de
l’internationale. Ce, pour votre fierté à vous et la gloire des générations à venir.

Port-au-Prince, le 28 Juin 2024
Pour authentification :
Me Bito JOSEPH Porte-parole Ing. Noé EDEE, Secrétaire

Me Gérard NOËL, Av. President

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RT-INFO) est un média en ligne haïtien destiné à informer une audience mondiale. Notre priorité est de fournir à nos lecteurs des informations fiables et pertinentes sur les événements culturels, sociaux, économiques et politiques. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 (RT-INFO) Un média en ligne proposant une approche novatrice centrée sur une information authentique et actualisée en temps réel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
YouTube
Instagram