Sécurité/Insécurité

Joseph Pierre Richard Duplan, Fednel Monchery, et Jimmy Cherizier sanctionnés par les États-Unis pour le massacre de La Saline

RÉALITÉ INFO-justice: Joseph Pierre Richard Duplan, Fednel Monchery, et Jimmy Cherizier sanctionnés par les États-Unis pour le massacre de La Saline

Alliée du président Jovenel Moïse depuis sa prestation de serment en 2017, l’administration américaine de Donald Trump hausse le ton. Dans une note publiée ce jeudi 10 décembre 2020, marquant la journée internationale des Droits de l’homme, le département du trésor américain a sanctionné deux anciens officiels de l’administration de Jovenel Moise, Fednel Monchery et Joseph Pierre Richard Duplan ainsi que l’ancien policier, Jimmy Cherizier, le chef du G9, pour leur participation dans le massacre de La Saline.

La note du département du trésor informé que ces personalités sont considérées comme auteurs de graves violations des droits de l’homme. Ils sont sanctionnés en vertu Magnitsky Act, une loi sortie en 2012, qui autorise le gouvernement américain à geler leurs avoirs et à leur interdire d’entrer aux États-Unis.

Joseph Pierre Richard Duplan, Fednel Monchery, et Jimmy Cherizier sanctionnés par les États-Unis pour le massacre de La Saline
RÉALITÉ INFO (RI); +50937688454

Toujours selon cette note « La violence généralisée et la criminalité croissante des gangs armés en Haïti sont renforcées par un système judiciaire qui ne poursuit pas les responsables d’attaques contre des civils ».

Léa autorités américaines rappellent que « Ces gangs, avec le soutien de certains politiciens haïtiens, répriment la dissidence politique dans les quartiers de Port-au-Prince connus pour participer à des manifestations anti-gouvernementales. En échange d’attaques destinées à créer de l’instabilité et à faire taire les demandes de la population de Port-au-Prince pour l’amélioration des conditions de vie, les gangs reçoivent de l’argent, une protection politique et suffisamment d’armes à feu pour les rendre mieux armés que la Police nationale haïtienne (PNH).» poursuit la note.

« L’attaque de la Saline perpétrée en novembre 2018 a fait au moins 71 morts et occasionnée l’incendie d’environs 400 maisons sans compter les multiples viols, les victimes brulées et démembré es », souligne la note

Joseph Pierre Richard Duplan, Fednel Monchery, et Jimmy Cherizier sanctionnés par les États-Unis pour le massacre de La Saline
RÉALITÉ INFO RI

Cherizier, Monchery et Duplan sont désignés conformément au Global Magnitsky E.O. d’être des étrangers responsables ou complices de violations graves des droits de l’homme, ou ayant participé directement ou indirectement à des violations graves des droits de l’homme.

D’abord, concernant, Jimmy Cherizier alias Barbecue, les américains informent qu’« Alors qu’il était officier de la PNH, Jimmy Cherizier (Barbecue) a planifié et participé à l’attaque de La Saline en 2018». «Tout au long de 2018 et 2019, Jimmy Cherizier a dirigé des groupes armés dans des attaques coordonnées et brutales dans les quartiers de Port-au-Prince. Plus récemment, en mai 2020, Cherizier a dirigé des gangs armés lors d’une attaque de cinq jours dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince dans laquelle des civils ont été tués et des maisons incendiées», relate la note.

Pour sa part, « Fednel Monchery (Monchery) était le directeur général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. Tout en exerçant ce rôle, il a participé à la planification des [massacres de] La Saline. Monchery a fourni des armes et des véhicules d’État aux membres des gangs armés qui ont perpétré l’attaque. Monchery a également assisté à une réunion au cours de laquelle [les massacres] étaient planifiée et où des armes ont été distribuées aux auteurs de l’attaque», lit-on dans la note.

Enfin, « Joseph Pierre Richard Duplan (Duplan), qui était le délégué départemental du président Jovenel Moïse à l’époque de La Saline, est accusé d’être « l’auteur intellectuel » et a été vu en train de discuter de l’attaque avec des membres de gangs armés dans le quartier de La Saline pendant les violences. Duplan a fourni des armes à feu et des uniformes de la PNH aux membres de gangs armés qui ont participé aux meurtres. Duplan a également assisté à une réunion au cours de laquelle La Saline a été planifiée et où des armes ont été distribuées aux auteurs de l’attaque », conclu la note.

Rappelons que le congrès américain a voté, 21 novembre 2020, une loi sur la protection des journalistes et des manifestants en Haïti tout en demandant à la police d’identifier et de sanstionner tous les policiers qui ont perpétrés des actes de brutalité contre des manifestants anti-Gouvernementaux de juillet 2018 à 2020.

Entre temps, plusieurs mouvements de protestations ont été organisés, ce jeudi 10 décembre 2020, dans le pays par le secteur de l’opposition pour réclamer le depart du président, Jovenel Moïse dont le mandat arrive à expiration le 7 février 2021. Une marche pour dire non au kidnapping, à la l’insécurité dans le pays et Oui à la vie, a été aussi organisée dans la capitale haïtienne.

Gesner Jean Marie
Jeanmarie2220@yahoo.fr

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RETI), est une agence d’information en ligne Haïtienne ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RETI" Le chemin qui mène vers l'info sûre et vérifiée

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page