JUSTICE

Accusations criminelles portées contre Rodolphe Jaar

Haïti/USA: Accusations criminelles portées contre Rodolphe Jaar

Ce jeudi 20 janvier 2022, l’homme d’affaire haïtiano-chilien, Rodolphe Jaar (49 ans) a comparu au tribunal fédéral de Miami devant le juge d’instruction américain Lauren Louisin du District sud de la Floride. Jaar, pour cette comparution initiale (lecture des charges), était représenté par le bureau du défenseur public fédéral, ayant déclaré n’avoir pas les moyens de payer un avocat. Une nouvelle audience est prévue mercredi 26 janvier et sa mise en accusation est prévu le 3 février 2022.

Le Ministère de la Justice, Bureau des affaires publiques, a rendu public le contenu des accusations criminelles portées contre Jaar pour son implication présumée dans l’assassinat de l’ancien président d’Haïti, Jovenel Moise, le 7 juillet 2021.

« Rodolphe Jaar (49 ans), un citoyen haïtieno-chilien, a été arrêté sur la base d’accusations criminelles (plainte pénale) liées à son implication présumée dans l’assassinat de l’ancien président d’Haïti, Jovenel Moise, le 7 juillet 2021.

Rodolphe Jaar est accusé de complot en vue de commettre un meurtre ou un enlèvement en dehors des États-Unis et d’avoir fourni un soutien matériel ayant entraîné la mort, sachant ou ayant l’intention que ce soutien matériel serait utilisé pour préparer ou exécuter le complot en vue de tuer ou de kidnapper. Jaar est le deuxième individu à être inculpé et arrêté aux États-Unis pour son rôle dans le complot d’assassinat.

Comme allégué dans la plainte qui a été descellée jeudi 20 janvier, l’accusé et d’autres, dont un groupe d’environ 20 citoyens colombiens et un certain nombre de citoyens haïtiens-américains, ont participé à un complot visant à kidnapper ou à tuer le Président haïtien. En particulier, comme il est allégué, Jaar était présent lorsqu’un autre conspirateur (« Co-conspirateur #1 ») a obtenu la signature d’un ancien juge haïtien sur une demande écrite d’assistance pour poursuivre l’arrestation et l’emprisonnement du Président Moise.

Selon la plainte, le 28 juin 2021, le co-conspirateur #1, un citoyen haïtien-américain, a voyagé d’Haïti aux États-Unis dans le cadre du complot et a fourni le document à d’autres personnes, et a pris l’avion de Floride pour Haïti le 1er juillet 2021, pour participer à l’opération contre le Président.

Comme allégué dans la plainte, alors que le complot se concentrait initialement sur l’enlèvement du président haïtien dans le cadre d’une prétendue opération d’arrestation, il a finalement abouti à un complot visant à tuer le président.

La plainte allègue que le 7 juillet 2021, divers co-conspirateurs sont entrés dans la résidence du président Moise en Haïti avec l’intention et le but de le tuer, et en fait le président a été tué.

Comme allégué dans la plainte, Jaar était chargé de fournir des armes aux co-conspirateurs colombiens pour faciliter la réalisation de l’opération ; plusieurs des co-conspirateurs colombiens ont également séjourné dans une résidence contrôlée par Jaar. Après l’assassinat, Jaar aurait communiqué avec le co-conspirateur #1 et d’autres pour aider les Colombiens et le co-conspirateur #1 alors qu’ils se cachaient des autorités haïtiennes.

S’il est reconnu coupable des accusations portées dans la plainte, Jaar risque une peine maximale d’emprisonnement à perpétuité. Un juge de la Cour fédérale de district déterminera toute peine après avoir tenu compte des lignes directrices américaines sur la détermination de la peine et d’autres facteurs statutaires.

Le FBI et le HSI enquêtent sur l’affaire avec d’autres partenaires chargés de l’application de la loi. Les procureurs américains adjoints Andrea Goldbarg et Walter Norkin pour le district sud de la Floride poursuivent l’affaire avec l’aide des procureurs de première instance de la Division de la sécurité nationale Frank Russo, Jessica Fender et Emma Ellenrieder. Le Bureau des affaires internationales du Ministère de la Justice a fourni une aide précieuse. Les autorités dominicaines ont fourni une aide importante pour assurer le retour de Jaar aux États-Unis.

Accusations criminelles portées contre Rodolphe Jaar
Accusations criminelles portées contre Rodolphe Jaar

Une plainte pénale n’est qu’une allégation, et tous les accusés sont présumés innocents jusqu’à preuve du contraire hors de tout doute raisonnable devant un tribunal. »

RÉALITÉ INFO « RETI »

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RETI), est une agence d’information en ligne Haïtienne ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RETI" Le chemin qui mène vers l'info sûre et vérifiée

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page