Sécurité/Insécurité

Le CNSCA recommande l’établissement de trois (3) postes de police entre Martissant et Fontamara

Le CNSCA recommande l’établissement de trois (3) postes de police entre Martissant et Fontamara

RÉALITÉ INFO/Insécurité: Le CNSCA recommande l’établissement de trois (3) postes de police entre Martissant et Fontamara

Le coordonnateur national du Conseil National de la Société Civile Ayitienne, lors d’une conférence donnée, le mercredi 1er Juin 2022, a exprimé ses vives préoccupations par rapport au déploiement des gangs armés dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Un an depuis que des bandits rendent l’accès à la sortie sud de la Capitale impraticable, la situation s’est aggravée, analyse Joseph Domingue Orgella.

L’Inaction des autorités a permis aux gangs de gagner beaucoup plus de territoire, reconnait le coordonnateur du CNSCA. Joseph Domingue Orgella estime que, un an après l’occupation de la sortie sud de la capitale, d’autres groupes armés ont établi leurs bases aux sorties Nord et Est de Port-au-Prince. D’où, conclut-il, la capitale haïtienne est assiégée et les autorités paraissent impuissantes ou à certains égards complices.

Le coordonnateur du CNSCA, salue en passant les efforts de l’actuel chef de la police. Toutefois, il recommande davantage de moyens pour la PNH afin qu’elle parvienne à mâter les actions des bandits et déloger les groupes armés. En ce qui concerne la rentrée sud de la Capitale, Joseph Domingue Orgella plaide en faveur de l’établissement de pas moins de trois (3) postes de police entre Martissant et Fontamara afin de permettre à la population de vaquer librement à ses occupations.

Le CNSCA recommande l’établissement de trois (3) postes de police entre Martissant et Fontamara
Le président du CNSCA, Joseph Domingue Orgella. Image d’illustration, Valescot Wilgins

1er Juin 2021-1er Juin 2022, déjà un an depuis que des groupes armés font régner leurs lois à Martissant et à Fontamara, Pour des bandits de « gran ravin », c’est une victoire sur l’État, sur les dirigeants qui malgré tout n’ont pas pu les déloger. Ce qui est inacceptable, de l’avis de Joseph Domingue Orgella, coordonnateur national du Conseil National de la Societe Civile Ayitienne (CNSCA).

RÉALITÉ INFO « RETI »/Le chemin qui mène vers l’info sûre et vérifiée

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RETI), est une agence d’information en ligne Haïtienne ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RETI" Le chemin qui mène vers l'info sûre et vérifiée

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page