Société

« Violence policière » au moins 18 morts brutales entre le 8 et 26 septembre 2022; l’ORDEDH appelle au respect des Droits des libertés publiques

"Violence policière" au moins 18 morts brutales entre le 8 et 26 septembre 2022; l’ORDEDH appelle au respect des Droits des libertés publiques

Haïti: « Violence policière » au moins 18 morts brutales entre le 8 et 26 septembre 2022; l’ORDEDH appelle au
respect des Droits des libertés publiques

La colère des Haïtiens contre leurs dirigeants politiques mijote depuis des semaines, attisée par l’insécurité, la hausse du coût de la vie et les pénuries
de carburant.

"Violence policière" au moins 18 morts brutales entre le 8 et 26 septembre 2022; l’ORDEDH appelle au respect des Droits des libertés publiques
RÉALITÉ INFO « RETI »/Le chemin qui mène vers l’info sûre et vérifiée

– Dimanche 11 septembre 2022, le Premier ministre de facto Ariel Henry avait
annoncé que les prix du carburant devraient augmenter, les subventions
coûtant trop cher à un État qui manque cruellement de financements.

– Mardi 13 septembre 2022, la zone métropolitaine de la capitale, et des
régions de province étaient bloquées par des barricades, considérées comme
un symbole de revendication populaire, des démonstrations de ras-le-bol vis-
à-vis de la détérioration accélérée du coup de la vie, Avec à la clé une
paralysie totale des activités.

– L’annonce avait déclenché la colère d’une population déjà éprouvée par
l’insécurité et la pauvreté, qui dépend du carburant pour les transports, mais
avoir un effet multiplicateur sur les produits alimentaires.
"Violence policière" au moins 18 morts brutales entre le 8 et 26 septembre 2022; l’ORDEDH appelle au respect des Droits des libertés publiques

– Une annonce qui tend vers des concerts de protestation tendus, dans lesquels
la PNH utilise sans relâche d’une violence disproportionnée par rapport à
celle des manifestants

 8 septembre 2022: Deux motards ont été exécutés par des agents de
l’UDMO à une pompe à essence à carrefour Tifou, Après avoir accompli cet
acte, il a forcé un autre motard de lui évacuer la zone.

 8 septembre 2022: Christiana Joseph âgée de 15 ans, tuée par des agents
SDPJ, dans la localité LAFOSSETTE.

 10 septembre 2022: une personne tuée par les agents de l’UDMO dans la
ville des Cayes.

 13 septembre 2022: Gregory ainsi connu, a reçu une balle à la tête à
Delmas.

 13 septembre 2022: Misterline Charles, une femme enceinte tuée a Delmas.

 15 septembre 2022: Wideley Veron Joseph, 21 ans, assassiné par la PNH
sur la route de l’aéroport.
"Violence policière" au moins 18 morts brutales entre le 8 et 26 septembre 2022; l’ORDEDH appelle au respect des Droits des libertés publiques

 16 septembre 2022: Marie Immacula Jolicourt, assassinée à Delma 45, jetée
comme des ordures par des agents de la PNH.

 20 septembre 2022: Diego Jean Charles, âgé de 34 ans, tué à jacmel.

 21 septembre 2022: Sony Jacques, 37 ans, tué par un agent du SDPJ à
jacmel.

 21 septembre 2022: Un manifestant tué par la PNH dans la commune de
Terrier Rouge.

 22 septembre 2022: Trois personnes, dont une femme, ont été tuées par la
PNH alors qu’elles se rendaient chez elles dans la commune de Delmas.

 23 septembre 2022: Un manifestant tué de plusieurs balles et une quinzaine
de blessés à Jacmel.

 23 septembre 2022: Une personne a été tuée et plus de 15 blessées lors de
manifestations dans la ville des cayes. Nos observateurs ont également
signalé que les forces de l’ordre étaient très hostiles et s’en prenaient même
aux journalistes.

 23 septembre 2022: Woodler Messidor abattu par des agents de l’UDMO au
Carrefour laval, sur la route menant a l’aéroport Antoine Simon des Cayes

 23 septembre 2022: Fernio Noel, tué à Dexia 6, par des agents du BLTS,
trois autres blessés dans la zone carrefour Boyer et à derrière fort.

 23 septembre 2022: Judelin Michel, un garçon de 16 ans blessé par un
agent du BLTS. Nos enquêteurs rapportent des mauvais comportements de
la part de la PNH du Sud.

RECOMANDATION
Devoirs de la police : La police n’a recours à la force qu’à des fins légitimes ou
pour exécuter des ordres légitimes, avec des devoirs proportionnés aux risques
encourus.

Cette violence ne correspond pas à notre histoire et ne correspond pas à
notre démocratie.
L’ORDEDH exhorte l’Inspecteur Général de la PNH, Monsieur Fritz Saint Fort et le Directeur de la PNH, Monsieur Franz Elbé à faire en sorte que les
policiers responsables de ces massacres soient identifiés, recherchés, arrêtés et
traduits en justice pour des suites de Droit.

RÉALITÉ INFO « RETI »

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RETI), est une agence d’information en ligne Haïtienne ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RETI" Le chemin qui mène vers l'info sûre et vérifiée

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page