Sécurité/Insécurité

La Cour suprême du Kenya empêche le gouvernement de déployer des policiers en Haïti

RÉALITÉ INFO, le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

La Cour suprême du Kenya empêche le gouvernement de déployer des policiers en Haïti

La Haute Cour a empêché ce lundi le ministère de l’Intérieur d’approuver une proposition visant à déployer des policiers kenyans en Haïti, une mission censée rétablir la paix en Haïti.
Le juge Chacha Mwita a émis une ordonnance conservatoire empêchant le gouvernement de déployer 1 000 policiers en Haïti après l’approbation du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) le 2 octobre, arapporté « Kenyans .KO.KE

« Qu’une ordonnance conservatoire soit rendue par la présente interdisant aux intimés de déployer des policiers en Haïti ou dans tout autre pays jusqu’au 24 octobre 2023 », a ordonné le juge Mwita.

La pétition, déposée par l’Alliance de la Troisième Voie par l’intermédiaire d’Ekuru Aukot le 6 octobre, a contesté la légalité de cette décision, ce qui pourrait remettre en cause la mission soutenue par les États-Unis.

Selon le juge Mwita, le tribunal était convaincu que les questions soulevées par les requérants dans leur plainte étaient des questions d’importance nationale qui nécessitaient un examen urgent.
Les intimés ont donc été sommés de déposer leurs réponses dans les trois jours suivant la décision.
« Les requérants auront alors trois jours après la signification pour déposer et signifier un affidavit supplémentaire, le cas échéant, ainsi que les observations écrites à la requête, ne dépassant pas 10 pages », indique le document judiciaire.

« Une fois signifiées, les défendeurs auront 3 jours pour déposer et signifier des observations écrites à la requête ne dépassant pas 10 pages », lit-on en partie dans l’ordonnance.
La pétition en question a été déposée par Third Way Alliance et Miruru Waweru, dans laquelle les deux partis ont poursuivi le secrétaire du Cabinet de l’Intérieur Kithure Kindiki, le président de l’Assemblée nationale Moses Wetang’ula et quatre autres personnes.
Le Conseil de sécurité des Nations Unies a approuvé le déploiement d’une force multinationale dirigée par le Kenya pour déployer des policiers en Haïti, dominé par les gangs.
Sur les 15 membres du conseil, 13 ont voté pour approuver le déploiement tandis que 2 se sont abstenus et aucun n’a voté contre.

Les États-Unis se sont déjà engagés à débloquer 14,8 milliards de Ksh (100 millions de dollars) pour aider le Kenya dans cette mission.

RÉALITÉ INFO « RETI »

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RT-INFO), un média en ligne avec une nouvelle vision, l’information réelle et en temps réels. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RT-INFO" Le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
YouTube
Instagram