Société

République Dominicaine, une organisation dénonce le discours de haine de Luis Abinader, qui présente les travailleurs migrants haïtiens comme un fardeau pour l’État

RÉALITÉ INFO, le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

République Dominicaine, une organisation dénonce le discours de haine de Luis Abinader, qui présente les travailleurs migrants haïtiens comme un fardeau pour l’État

Ce mercredi, la frontière avec Haïti a été ouverte à des fins commerciales, mais à Dajabón elle a été retardée au-delà de l’heure prévue, en raison d’un incendie sur le marché frontalier.

La communauté haïtienne en République Dominicaine a dénoncé ce mercredi « l’intensification des graves violations des droits humains » dans les opérations d’immigration « illégales » de détention massive et d’expulsion » par les autorités dominicaines depuis la fermeture de la frontière il y a près d’un mois. Sur ordre du président Luis Abinader, le 15 septembre, toute la frontière entre les deux pays a été bloquée, l’une des mesures adoptées en représailles à la construction d’un canal d’irrigation sur la rivière Massacre.

Depuis lors, comme le groupe l’a noté dans un communiqué, les expulsions forcées d’Haïtiens, de Dominicains d’origine haïtienne et de Dominicains noirs sans ascendance haïtienne connue se sont multipliées, en raison du « mode opératoire de profilage racial » des autorités dominicaines. « Cette semaine, le gouvernement dominicain a fait une fausse annonce selon laquelle il rouvrirait la frontière et a ensuite annoncé le renforcement des mesures », sauf l’application de corridors commerciaux pour l’exportation de produits essentiels, sous de strictes mesures de sécurité, et cela reste indéfiniment. fermeture de la frontière à des fins d’immigration et non-délivrance de visas. En effet, ce mercredi la frontière a été ouverte à des fins commerciales aux différents passages, mais à Dajabón (nord) elle a été retardée au-delà de l’heure prévue, 8h00 du matin, en raison d’un incendie dans les installations du marché binational. dont les causes sont étudiées.

Ceci, malgré le fait que « la main-d’œuvre immigrée contribue entre 7 et 9,5% du PIB dominicain » et contribue aux impôts directs et indirects dans les caisses de l’État, a déclaré le groupe, qui exigeait « tous les droits du travail reconnus au niveau international et dans les lois dominicaines ». ainsi que « des voies ouvertes pour la régularisation de l’immigration ».

« Tentative Capitaliser électoralement sur les préjugés raciaux d’une partie de la population avec des mesures de persécution et de discours de haine est un pari risqué et éthiquement répréhensible », a déclaré le groupe en référence aux mesures prises à la veille de l’année électorale.
Ils ont insisté sur leur revendication « de la fin des expulsions massives, sommaires et collectives, y compris des détentions arbitraires basées sur le profilage racial et des perquisitions sans mandat dans les domiciles », ainsi que de la fin des discours de haine envers les Haïtiens.

Ils plaident également pour une régularisation ordinaire ou extraordinaire de l’immigration sans discrimination fondée sur la nationalité ou la race et l’ouverture des frontières à tous les niveaux, et pour que l’octroi et le renouvellement des documents d’immigration reprennent, sans discrimination.

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RT-INFO), est un média en ligne Haïtien ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RT-INFO" Le chemin qui mène à des informations sûres et vérifiées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
YouTube
Instagram