Santé

Le mouvement national des infirmières victimes, dénonce les abus d’autorité qu’elles subissent de la Direction de la Formation et du Perfectionnement en Sciences de la Santé

RI/Santé: Le mouvement national des infirmières victimes, dénonce les abus d’autorité qu’elles subissent de la Direction de la Formation et du
Perfectionnement en Sciences de la Santé

Dans une note de presse portant la signature de son président Johnson Édouarzin, le (MONIV) a dénoncé un avis insensé publié par la Direction de la Formation et du
Perfectionnement en Sciences de la Santé (DFPSS), en date du 11 Mars 2021 à l’égard des
Institutions de Formation en Sciences Infirmières et, aux Candidat (es) devant participer
aux examens donnant accès au diplôme de licence en Sciences Infirmières suite à l’affaire
de trucage des examens d’État organisés par le MSPP.

Dans le cadre d’une lutte acharnée
contre les abus d’autorité régnant au sein des institutions publiques, dont la Direction chargée
de la Formation et du Perfectionnement en Sciences de la Santé (DFPSS) au niveau du
Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP).

Le mouvement national des infirmières victimes, dénonce les abus d'autorité qu'elles subissent de la Direction de la Formation et du Perfectionnement en Sciences de la Santé
RÉALITÉ INFO RI

Regroupant des candidates et
candidats de diverses écoles infirmières reparties dans l’Ouest, le Nord, l’Artibonite, et le Sud
du pays qui participaient aux examens du MSPP à travers la DFPSS en date du 19 Janvier 2020.

Le Mouvement National des Infirmiers/Infirmières Victimes (MONIV) est créé suite aux
nombreuses irrégularités sévères liées à la publication des résultats de ces examens, lesquelles
irrégularités sont reconnues par la Direction de Formation et du Perfectionnement en Sciences
de la Santé (DFPSS) sous la tutelle du MSPP dans la lettre #DFPSS04-2020-207 adressée aux
Directeurs et Directrices des Institutions de Formation en Sciences Infirmières et Candidats en
date du 27 Avril 2020. Depuis la publication des résultats de ces examens qui ont été à la portée
de la majorité des candidats(es), nous, particulièrement tous les candidats participant à ces
examens donnant accès au diplôme de licence en Sciences Infirmières, avons estimé, comme
de fait, estimons que notre droit d’avoir une évaluation saine, honnête, crédible, impartiale,
méritocratique et transparente est biaisé.

Après plus de treize (13) mois à la recherche d’une résolution de la crise à
l’amiable avec le MSPP, la DFPSS, comment sommes-nous arrivés là ?
Depuis la publication des résultats de ces examens qui ont été à la portée de la majorité
des candidats(es), nous, particulièrement tous les candidats participant à ces examens donnant
accès au diplôme de licence en Sciences Infirmières, avions estimé, comme de fait, estimons
que notre droit d’avoir une évaluation saine, honnête, crédible, impartiale, méritocratique et
transparente est biaisé. Paradoxalement à notre attente, les résultats des examens du 19 Janvier 2020 publiés par la DFPSS accusent un taux d’échec supérieur à 90 %. Vu que les examens
ont été extrêmement à la portée des candidats(es), dès lors, nous cherchions à connaitre les
facteurs qui ont influencé cet échec apparemment provoqué qui ne met point en valeur nos
efforts pendant quatre (4) ans d’études et qui montrerait la défaillance du système
docimologique de la DFPSS.

Le mouvement national des infirmières victimes, dénonce les abus d'autorité qu'elles subissent de la Direction de la Formation et du  Perfectionnement en Sciences de la Santé
RÉALITÉ INFO RI

En guise de résoudre le problème en amont et structurellement, la DFPSS adressait une
lettre #DFPSS-10-2020-220 aux comités représentants les institutions par département sur une
deuxième étape de la vérification des notes des candidats en Octobre 2020 afin de leur
demander de faire un consensus, pour ce, la DFPSS leur proposait sur aucune base de
méritocratie seulement un échantillonnage de 10 % de candidats à vérifier leur note, ce dont
les écoles rejettent fort heureusement vu que le taux d’échec est non seulement trop sévère mais
les irrégularités commises par la DFPSS montrent que les notes ont été accordées aux
candidats(es) de manière aléatoire. Dès lors, aucun suivi n’a été fait par la DFPSS si non qu’elle
ignore les institutions de formation en Sciences Infirmières et les candidats victimes qui
réalisaient plus d’une dizaine de sit-in pacifiques au Cap-Haïtien et à Port-au-Prince devant les
locaux du MSPP depuis 8 Mai 2020 jusqu’à ce mois de Mars 2021.

En ce sens les candidats(es) victimes du probable
trucage ou mauvaise gestion de ces examens n’avaient pas d’autres choix que de demander
l’appui de nombreuses institutions du pays dans la publication des vrais résultats des
candidat(es) participant aux examens de la session ordinaire de Janvier 2020 donnant accès au
diplôme de licence en Sciences Infirmières. De ces institutions dont le mouvement demandait
son appui, on cite :

1) Palais National, SEM Jovenel Moïse ;
2) Direction de la Formation et du perfectionnement en Sciences de la Santé (DFPSS) ;
3) Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) ;
4) Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) ;
5) Bureau de la Première Dame (Martine Moïse) ;
6) Office du Protecteur du Citoyen (OPC) ;
7) Primature (bureau du premier ministre) ;
8) L’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture
(UNESCO) au cours de ce mois.

RÉALITÉ INFO RI

Réalité Info

RÉALITÉ INFO (RETI), est une agence d’information en ligne Haïtienne ce, en vue de desservir la population qui se trouve à travers le monde entier. Notre souci majeur c’est de donner à nos lecteurs des informations sûres, sur tous les événements à caractère culturel, social, économique et politique. realiteinfo1@Gmail.com/ Contact /(509) 37688454 "RETI" Le chemin qui mène vers l'info sûre et vérifiée

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page